Random Access Memories.

daft punkTout le monde connaît les Daft Punk ( à moins d’être d’une autre génération ou de vraiment vivre dans une autre planète ), sa musique et l’empreinte indélébile qu’ils ont laissé dans la musique électronique. Moi aussi je connais les Daft Punk mais juste de manière très floue, j’ai bien entendu déjà écouté et dansé sur leurs musiques mais je n’étais pas pour autant un de ces fans contemplatifs devant deux hommes à casques. Alors quand leur nouvel album est sorti, j’avais envie de me mettre dans la Daft Punk attitude et de saisir le nouveau fruit de leur génie musical.

Ça fait maintenant un mois et demie qu’on parle d’eux. Dans les magazines de musiques, de mode, dans les campagnes publicitaires, dans les sites de musiques comme Deezer ou Spotify ainsi que dans les blogs divers et variés ( comme le mien ).

Ils sont partout. Mais quel est cet album ? Pourquoi tout le monde s’anime autour de ces silhouettes sombres presque menaçantes juste à l’annonce de leur retour dans le paysage musical ?

Lorsque l’album a été finalement disponible, je suis d’abord allé voir la pochette. Sombre et austère ont été les premiers adjectifs qui me sont venus à la tête. J’ai été séduit je dois dire par cet aspect minimaliste, mais très efficace, de cet album. Pas de mise en scène. On est loin de l’image futuriste qui pourrait montrer les deux artistes en pleine puissance revenant reconquérir ces fans. Non. Juste leurs deux casques collés pour former un seule et même nouveau casque. L’image d’une renaissance, d’un retour basé sur le fruit d’une collaboration qui a toujours marché.

J’ai été séduit parce qu’en général quand on voit un pochette aussi simple on s’attend à avoir de la vrai musique. On s’attend à s’en prendre plein les tympans et la réputation des Daft Punk à vous faire voyager dans la musique électro dans ce qu’elle a de plus belle n’est plus à faire.

Je décidais de ne pas acheter l’album parce qu’avant d’acheter un album il faut que je sois subjugué. Je décidais donc d’aller l’écouter en ligne. C’est pas cher et en plus on aura pas le regret d’avoir acheté quelque chose qui se révèlerait décevant. Une fois la première musique aux oreilles, je fermais les yeux pour me laisser pénétrer par Daft Punk.

Mais ce fut la déception la plus totale. Musiques trop longues. Préludes et jeux d’instrument trop répétitifs à mon goût. Qu’est ce que je veux dire par là ? C’est qu’on s’attend à entendre la musique en elle-même mais au lieu de ça il y a toutes ces introductions qui prennent trop de temps et qui gâchent tout. Je m’impatientais à entendre les couplets et le refrain. Quand ils arrivaient, j’étais étonné d’entendre si peu.

C’est donc ça, la musique des Daft Punk ? Je me disais.

Bien sur, chacun interprète comme il veut la qualité de cet album mais pour ma part l’album m’a déçu. Toutefois, il y a 4 morceaux qui m’ont quand même plu : Give Life Back To Music, Instant Crush, Lose Yourself To Dance, Doin’ It Right. On sent qu’il y a du rythme et de la recherche dans le son. Ça ne veut pas dire que les autres morceaux de l’album n’ont pas ce même sens du rythme et du son. C’est juste que pour ma part, je n’ai pas eu ce frisson en écoutant les autres morceaux. Je les ai trouvé plats.

Alors comment ne pas être indifférent face aux Daft Punk après avoir été aussi déçu de leur nouvel album sensé être le passeport pour ( re )gagner l’intérêt du public et retrouver l’amour de ses fans ?

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s