Is Gangsta The New Dandy ?

gangstaParce qu’il est un méchant et vilain garçon, les filles pensent qu’elles vont vivre avec lui des expériences inoubliables que le garçon parfait et bien sage est incapable de faire. Parce qu’il est justement parfait et bien sage. Avec son style vestimentaire qui laisse parfois à désirer mais qui a le mérite de le mettre en valeur, le gangster devient ou redevient un personnage social. Personnage social parce qu’on s’identifie de plus en plus à lui et ce dans tous les domaines.

Véritable fêtard, il aime les lieux où l’ambiance fait son effet. Quand il est là, la température de la fête fait un bon de + 50 degré Celsius dans le thermomètre, les filles deviennent plus sexy sous son regard et la musique adopte le style swag pour donner à la fête tous les airs d’une beuveries sous le soleil de la Floride. Il n’a pas peur de rien et touche à tout. L’illicite et le dangereux sont ses points forts pour réaliser l’incroyable et s’hérisser au rang d’un dieu fait homme venu tirer de l’ennui les pauvres mortels en manque d’amusements.

Dans le cinéma, il est revenu encore plus en puissance avec le récent film Spring Break où il s’incarne, sous les traits d’un James Franco plus bad boyisé que jamais, en véritable gourou de la fête et des activités sombres de la ville où il réside. Son charme fait tout de suite effet. Que ce soit dans un bon ou mauvais sens, il sait faire sortir des émotions en nous qu’on aurait tendance à refouler devant une autre personne plus … conventionnels.

Même si dans la vie de tous les jours il est plus celui que l’on voit poursuivit par les autorités, obligé de se cacher ou d’être en cavale pour échapper aux règlements de compte devant la justice, il arrive à être un modèle pour tous ces garçons qui n’ont pas trouvé dans le garçon sage le rôle de tombeur de ces dames.

C’est pour ça qu’on serait emmener à le prendre pour un dandy moderne. Un nouveau dandy qui a délaissé l’élégance pour afficher toute son audace. Auparavant ceux qu’on considérait, ou qui se considérait, comme des mauvais garçons se cachaient ou jouaient le rôle d’un homme intègre et socialement fréquentable pour mieux corrompre leurs entourages. Il suffit de lire des oeuvres comme Les Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos ou les Romans Libertins du XVIIIe siècle pour se rendre compte de ce style d’immersion dans la société.

Aujourd’hui, il adopte une autre manoeuvre plus proche de son naturel. Cela ne signifie pas qu’il délaisserait sa première tactique vieille comme le monde mais il sait s’adapter en fonction du milieu et de la possible efficacité de ses actes.

Son style est étudié depuis toujours et les figures mythiques du bad boy sont multiples. Proche des courants musicaux, littéraires ou même artistiques, le gangster qui se veut comme un réactionnaire face à la mollesse ambiante est devenu, devint et deviendra toujours une icône de mode.

Il peut rester classe et élégant. Il peut avoir une allure plus rock ou même underground. Il peut carrément devenir effrayant. Mais ce qui ne changera jamais sera son charme. Malgré l’évidence de ses mauvaises moeurs, il est comme une musique contagieuse. Plus on essaie de le résister, plus le moment où l’on décidera de craquer risque d’être fort en sensation.

Alors oui, le gangster est un peu une figure du dandy moderne qui est un caméléon. S’amuser et la fête avec lui ? Oui. Commettre l’illicite et l’impensable au point de risquer sa vie ? Non. Alors avant de s’engouffrer dans les méandres de la gangsta attitude, il vaudrait mieux être aussi intelligent que lui et préparer ses arrières.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s