The End Of The Trip.

Inspiré d’un éditorial dans Madame Figaro magazine.

Tout le monde en parle, en a parlé, en parlera encore.

Quand j’ai appris la séparation entre Nicolas Ghesquières et Balenciaga, j’ai cru que je lisais mal ce que m’affichait mon Iphone. Il faisait froid, il faisait nuit noire, j’étais fatigué, je voyais sans voir vraiment.

J’ai du lire trois fois le message pour comprendre que oui, celui qui avait redoré le blason de la maison, depuis près de 15 ans, partait. Celui dont j’avais adoré toutes les collection masculines et féminines, celui dont encore on voyait les pulls pendant les récentes Fashion Weeks, celui qui avait fait venir Kristen Stewart pendant le défilé Balenciaga à Paris alors qu’elle sortait tout juste de sa scandaleuse rupture avec Robert Pattinson.

Ça m’a fait le même effet que pour le départ de Galliano. Je me suis dit mais que sera la maison sans Ghesquières. Son empreinte  s’est tellement inscrite dans l’ADN de la maison qu’imaginer une nouvelle personne qui viendra créer d’autres nouvelles collections me fera une sensation d’assister à un adultère organisé. Je n’ai rien contre le prochain designer qui remplacera Ghesquières mais pour l’instant je suis encore en état de choc de pur modeux qui a affectionné un créateur qu’il considère presque comme quelqu’un de sa famille ( alors que je n’ai assisté à aucun de ses défilés ).

Mais comme pour la venue de Raf Simons chez Dior, j’espère que celle ou celui qui viendra chez Balenciaga saura continuer la mission de la maison qui a pris une place importante dans les codes stylistiques des amoureux de la mode.

Comme si ça ne suffisait pas. J’ai découvert ce message sur le compte Tumblr de Nicolas Formichetti.

QUOI ??????????????????????????????????????

CONDE NAST ARRÊTE LA PUBLICATION DE VOGUE HOMME JAPON ?? … NICOLAS FORMICHETTI NE SERA DONC PLUS À LA TÊTE DU MAGAZINE ?? LE MAGAZINE SE FAIT REMPLACER PAR GQ JAPON ?

Mon Dieu …

Il y a de quoi appeler Dieu parce que recevoir deux informations aussi troublantes, et aussi importantes dans la même journée, ne vous transportent pas dans un état de jouissance infini. Tout l’inverse, au contraire.

Moi qui adorait lire ce magazine en plus de Vogue Homme International je vais me retrouver avec seulement un Vogue Homme … C’est pas juste.

Pour Balenciaga, on va devoir attendre jusqu’à je ne sais pas quand pour savoir qui est le nouveau designer et fin Janvier pour voir peut-être les collections hommes du nouveau designer. J’espère qu’un nouveau directeur artistique sera nommé au plus vite parce que s’il faut attendre un an comme chez Dior qui est le nouveau DA, je peux vous dire que j’aurai eu le temps de mourir de torture bien avant.

Pour le nouveau magazine qui remplacera, GQ, je ne vois pas une autre alternative que l’attente aussi. J’aimerais vous en dire plus si j’étais en connaissance de quelques informations diffusible mais bon … Mais j’espère pour l’amour du ciel que la stérilité qui affecte le magazine GQ parfois ne serapas dans celui-ci.

Vous en pensez quoi de ces changements ? La mode vous paraît-elle toujours aussi sûre qu’avant ?

2 réflexions sur “The End Of The Trip.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s