Smoking So Bad, So Good.

Fumer, c’est mauvais pour la santé. Fumer tue.

Mais fumer, n’a jamais été aussi populaire dans notre monde qu’aujourd’hui. Des ados aux plus âgés, la cigarette s’est démocratisée. On connaît tous quelqu’un qui fume dans notre entourage. On en a connu et on ne cessera peut-être jamais d’en connaître au fur et mesure que notre cercle d’amis s’élargira !

En général, on aime leur dire de modérer leur consommation de cigarettes par jour ou tout simplement d’arrêter. Mais la chose la plus difficile à leur reconnaître quand on les voit fumer, c’est qu’ils semblent faire parti d’un autre monde, un autre univers qui nous semble inaccessible. Ils ont cette attitude, cette aura presque, qui les rend tout de suite différents du communs des mortels.

Cette fumée qui les entoure comme dans les campagnes publicitaires a ce fâcheux pouvoir de les rendre encore plus attractif qu’une simple veste en cuir, un slim et une paire de Doc Martens, le tout avec une pose plus que épique = une pose iconique.

Ce qui est injuste avec la cigarette, c’est qu’elle ne marche pas de la même manière selon les personnes. C’est comme si elle acceptait d’être belle et intemporelle avec certains et puis avec d’autres, elle est jusque un rouleau de papier qui rejette de la fumée. Il y a des personnes avec qui la cigarette est juste … un totem, un talisman du chic et du bon goût, une extension de la coolitude la plus extrême !

Je me demande toujours comment cela se fait-il que cette distinction puisse se faire alors que tous … fument. Et jusqu’à maintenant, la réponse ne m’est pas parvenue mais je crois avoir en main, une partie de la réponse.

L’attitude !

Comme avec la question de l’élégance, tout est une question d’attitude.  » L’art et la manière de  » reste encore une partie de l’équation que toutes personnes, se demandant pourquoi telle chose est mieux sur cette personne et pas une autre, peut avoir sous la main.

La seule manière de maîtriser l’attitude, c’est de la travailler. L’étudier. La mimer. L’imiter.

La quantité de cigarette à faire brûler semble être la seule obsession de la plupart des individus alors que seule la qualité importe.

Fumer est mauvais pour la santé, certes. Mais uniquement quand on en abuse et là fumer tue.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s