How To Get From Where You Are To Where You Want To Be

S’il y a bien une question, parmi toutes celles que je me suis posé comme nouvelles résolutions pour cette année, qui m’est restée dans la tête et qui m’est bien nécessaire d’y donner une réponse, c’est bien celle-ci. Mais cette question ne m’est pas venue comme ça des gouffres insondables de mon système neurologique. En réalité, cette question est le titre d’un livre.

Ce livre est l’oeuvre de Jack Canfield ( ici son Twitter et son site ) qui cherche à faire de nous des Winners en nous posant des questions et surtout en nous donnant des réponses avec des règles bien précises à respecter. Je pense que vous avez trouvé son métier : Développeur personnel.

J’ai trouvé ce livre en entrant dans une de mes English Bookshop favorites : WHSmith. Il était posé sur une table juste en entrant avec tout un tas de livres du même genre et une pancarte écrit  » Résolution 2012  » dessus.

Loin de moi l’idée de vous rapporter ce qu’il y avait d’écrit dans ce livre ( j’ai pas envie et en plus c’est trop long, donc heu… vous êtes bien gentils ). J’ai juste envie de vous donner MA version de ce que cet homme a écrit. ATTENTION ! Je ne suis pas en train de dire que j’essaie de prendre sa place en jugeant de manière unilatérale qu’il est un très mauvais développeur personnel. Je veux trouver par moi-même les principales règles qui, je vous jure, pourront vous aidez à atteindre vos rêves et d’aller de là ou vous êtes à où vous voulez être.

1° Croyez en vos rêves

C’est quand même LA première règle à respecter par dessus toutes les autres qui viendront après. Si vous ne croyez pas en vos rêves, qui le fera à votre place ? Croire en ces rêves, c’est déjà un début vers sa réalisation parce que c’est de cette certitude que vous pourrez l’atteindre. On a jamais vu une personne réussir dans quelques choses sans qu’il y ait mis un gros grain de croyance et de confiance dans son projet. C’est comme si vous vouliez être acteur et que vous ne vous n’étiez jamais allé dans une école d’art dramatique, comme si vous vouliez être danseur de salsa ou de danse classique et que vous n’aviez jamais pris de cours de danse ou encore comme si vous désiriez être un journaliste de mode et que vous n’aviez jamais pris la peine de vous inscrire dans une École de journalisme et de commencer à vous familiariser dans ce domaine.

2° Croyez en vous ! 

Vous croyez en votre rêve ? C’est bien. Mais qu’en est-il de vous même ? Ce que je veux dire c’est avez-vous assez de confiance en vous même pour vous pousser à l’atteindre malgré les embûches et les grandes galères de la vie ( faudra vous y préparer ) qui pourront vous détourner du but que vous vous êtes fixé ? Comment avoir confiance en soi dans une société qui ne vous donne que les résultats les plus fulgurants sans vous révéler son processus entre le désir qui est né chez une personne et l’aboutissement de celui-ci ? C’est vrai quoi ! Regardez les stars. On ne nous a jamais montré comment un acteur comme Brad Pitt ou encore Ryan Gosling ont fait pour arriver au bon moment, ont rencontré les bonnes personnes pour le bon film pour un succès interplanétaire. On ne nous a  jamais montré comment Beyoncé a fait pour rencontrer Jay-Z pour que de leur rencontre artistique et amoureuse naissent une reine du R’n’b et un empereur du rap US. Tout ce qu’on nous montre ce ne sont que les images de leur moment les plus beaux, les plus parfaits, les plus magiques et de temps en temps dans une grande pudeur honteuse quelques images de leur Pathetic Debut comme dirait Lady Gaga.

Comment donc avoir confiance en soi ?

  • Donnez vous quotidiennement de petits objectifs en relation ( ou pas ) avec votre rêve que vous devez ABSOLUMENT accomplir.
  • Poussez vous toujours à la perfection.
  •   Acceptez la critique de vos amis, de votre famille mais puisez en la force qui vous permettra de continuer sans faillir.
  • Ayez un modèle, une personne qui fait ce que vous voulez faire et qui sera votre perfection à atteindre.
  • Ne soyez pas effrayé si un jour en vous levant du lit, vous en avez assez de tout ça, que vous vous trouvez ridicule a vouloir atteindre quelque chose que vous trouvez complètement insensé dans le moment. C’est en réalisant cela,que vous vous tournerez vers le modèle que vous avez. Si vous connaissez sa vie, ses débuts ( qui ne sont pas aussi beaux comme un tableau de Botticelli ) vous vous donnerez le courage de continuer. 

3° Préparez un plan B, C, D, E, F.

Parfois dans la vie, ce n’est pas en mettant des chiffres ou des lettres bien définis dans une équation que le résultat sera toujours celui qu’on aura attendu et qui comme en mathématique sera le résultat rationnellement correct. Parfois, 1 et 1 font 3 ou encore 2 et 6 font 0. Si vous aviez un rêve, préparez vous à ce que jamais vous ne le réalisiez à cause d’éléments perturbateurs qui changeront vos plans. Une histoire d’amour, un désenchantement total, la perte de cette flamme qui vous avait autrefois transcendée jusqu’à l’extase et qui maintenant est un tas de cendres refroidis au coin de votre tête. Un autre rêve qui vous ait tombé sur la tête et qui vous a fait considérer celui que vous aviez à l’origine comme complètement démodé et pas fait pour vous. Vous pouvez aussi avoir tout simplement fait un échec et dans ces moments là vaut mieux toujours avoir une issue de secours. Cette issue de secours peut être tout et n’importe quoi : des études en parallèle, un travail un peu ennuyant ( mais bon … ), un stage qui vous permettra d’avoir un poste ou un autre stage dans une autre boîte. Veillez toujours à une roue de secours au cas où ce poste ne pourra pas vous être offert avec tous les avantages dont vous rêvez tant. Ayez toujours un autre  » rêve  » soit dans le même domaine ou dans un autre.

4° Préparez vous à la concurrence

Je pense que vous n’êtes pas étonné par cette règle qui nécessite une bonne préparation morale. Parce qu’en matière de concurrence, vous devez déjà avoir une petite idée qu’il est parfois bon de se souvenir pour parfaire sa quête au but de sa vie. La concurrence ne sera pas une petite fille gentille qui vous regardera évoluer sans tenter elle aussi sa chance, et ce dans tous les domaines. Rien que dans le milieu commercial et  la pub, on n’a pas besoin d’être Vendeur professionnel, pour savoir que la concurrence ne fait pas de cadeau et qu’il faut user d’originalité et d’une grande sincérité auprès des avides d’acheteurs compulsifs que nous sommes.

Préparer la concurrence ne veut pas dire se préparer comme à un duel à mort. Ce n’est pas le duel de David et Goliath. Ce n’est pas non plus, le duel entre les Rois Miraz et Peter dans le Monde de Narnia. Bref. La concurrence n’est pas forcément une mauvaise amie qui vous envoie balader, devenant votre ennemie et jurant de vous faire tomber et de faire de votre vie un enfer. La concurrence ne doit être considérée que comme une bonne gifle qui constamment doit vous tirer vers le haut en cherchant en vous même LES SOLUTIONS EFFICACES. Elle doit vous permettre de vous rendre compte des nouveautés du moment, de vous y adapter tout en gardant l’originalité qui est votre.

5° Entretenez vous ! 

Par exemple,  imaginons que vous souhaitez devenir acteur ou actrice. Pour les hommes, la nouvelle tendance des acteurs c’est d’être blonds à la Ryan Phillippe ou Paul Walker, d’avoir un corps à la Taylor Lautner ou à la Kellan Lutz, le sourire de Jensen Ackles ou Zac Efron et le talent de George Clooney . Pour les femmes, être actrice c’est soit avoir le look rébellion Rooney Mara avec son côté caméléon qui lui permet d’entrer dans la peau de ce personnage intéressant dans Millénium. Dans l’autre cas, il faut avoir le look classe très IT-GIRL du monde hollywoodien. Soit le sex appeal de Hall Berry et de Zoé Saldana ou la beauté de Charlize Theron mélangé avec la dominance stylistique-classe de Cate Blanchett et pour les brunes le côté iconique de Marion Cottilard et la dominance lumineusement sensuelle ( Oh ! Combien grande !! ) de Milla Jovovich ou d’Angelina Jolie.

À première vue, ce n’est pas gagné d’avance. Mais au lieu de vous plaindre de la méchanceté de Maman Nature, il serait d’une plus grande utilité ( pour vous ) de trouver ce qui fait l’originalité des acteurs précédemment nommées ( je pense que vous n’aurez pas à chercher de 12h à 14h ) et de trouver comme eux votre atout physique qui vous fera sortir du lot et non pas de trouver les mêmes beautés physiques qu’eux. N’oublier pas d’ajouter activité sportive, une bonne hygiène de vie, pas trop d’excès et surtout une bonne culture de votre apparence et de votre vision personnelle de la mode ( sans tomber dans l’intoxication sans goût ).

6° Restez humble 

Ok ! Vous voulez être un grand designer, grand( e ) rédacteur-en-chef ( trice ) du Magazine Vogue US ( Ah la blague ! Elle est bonne hein ? ), socialite ou encore député à l’Assemblée nationale = en gros une bonne grosse responsabilité qui vous donnera autant d’heure de travail, qu’un grand pourcentage d’égo et d’orgueil qui vous légitimeront dans votre attitude pédante et désagréable dans la rue, avec votre entourage, votre personnel et votre famille.

Mais n’oubliez pas une chose.

Les orgueilleux sont très vite haïs. Encore plus quand ils ont une grande responsabilité qui entre dans la notoriété de tous ! Se la jouer profil bas, être humble donc, ne signifie pas regarder le sol lorsque vous marcher, parler timidement lorsque vous prenez la parole ou encore s’habiller d’un noir triste lorsque vous partez au travail.

Être humble, c’est être simple. Avoir des goûts ( même les  plus prononcés ), savoir s’imposer, diriger, refuser, rire, s’habiller, ordonner ? C’est bien. Mais aussi il faut savoir écouter les conseils, reconnaître ses torts, rendre service, sourire aux plus petits, reconnaître sa chance ( avec une VRAI sincérité ), se faire accessible, ne pas mettre des lunettes tout le temps, accepter les compliments tout comme les reproches ( OUIII ! ) et surtout donner sa chance aux personnes qualifiées ou talentueuses. Ça c’est bien et c’est bon !

7° Mangez

Ce n’est absolument pas une invitation à ne pas respecter la règle n° 6, c’est juste que je me suis juste rendu compte qu’on a tendance à très vite perdre le goût de la vie et des bonnes choses lorsqu’on veut absolument atteindre un but. Manger c’est d’abord un plaisir, mais un plaisir qui ne doit pas devenir un hobby ( le grignotage compulsif ). Manger vous permettra de faire une bonne pause nécessaire pour le corps et l’esprit afin de mieux attaquer ce dernier. Quoi de mieux qu’un bonne pause journalière dans le cadre de votre ruée vers l’or ? Je suis sûre que vu comme ça a l’air vraiment ridicule, mais essayez de prendre vraiment le temps de le faire. Pourquoi ne pas découvrir chaque jour ou de temps en temps un nouveau dessert ? Ou encore une spécialité comme un fruit, un thé, café ? Manger c’est comme ce vers quoi vous rêvez, c’est prendre tout ce qui est bon et le transformer en ce qui fait votre personne, votre être.

8° Priez

Un peu de spiritualité, non ? Elle remonte à quand cette fois où vous êtes allé dans une église, une mosquée, synagogue ? Vous savez, prier ce n’est pas seulement allumer un cierge devant la statue de la Vierge ou encore prier devant une belle peinture de la Nativité. Prier c’est aussi entrer dans un lieu de culte et laisser votre corps, vos yeux, votre âme errer dans ce lieu saint où parfois il est bon de se ressourcer. J’en avais déjà parler ici. Mais pour prier, d’autres méthodes sont aussi accessibles et surtout plus connues. Le yoga. Oui, le yoga ! En dépit que sa mise en pratique est un peu laborieuse comme le dirait Garance Doré ( ici ), elle libère l’esprit et ne le recentre que vers lui et vers l’au delà. Ce qui est une sorte de prière qui en plus vous relaxe et vous rend plus beau après.

9° … Aimez

Bon, Ok. Le film en est pour quelque chose. Je ne l’ai jamais regardé ( et je devrais vraiment m’y mettre ) mais j’ai abusé de la bande-annonce en me jurant d’aller le voir à tout prix. Quoi de mieux que d’aimer. Aimer ce à quoi on veut dédier sa vie, aimer quelque chose qui se traduit en un seul moment qu’on emploi un peu comme lorsqu’on disait  » Bonne nuit « . Passion. Une passion, c’est comme un amour vrai et pur qu’on dédie à un domaine, une activité. Et vous connaissez, tout comme moi, qu’il existe un grand nombre de passion ( et parfois de bien bizarre ). Il y a la musique, la peinture, le spectacle, les jeux, l’amour ( OUI et sous toutes ses formes ) et j’en passe… Aimer une passion nécessite de la travailler, de la peaufiner afin d’en avoir la parfaite maîtrise. Donc vous savez ce qui vous reste à faire !

Hihihihi !!

10° Rêvez !!

Ma dernière recommandation est un peu la somme de toutes les autres. Rêvez ! Oui Rêvez ! Parce que c’est ce qui nous reste de l’enfance, c’est ce qui nous redonne toujours un petit brin d’espoir comme le dit si bien le proverbe : L’espoir fait vivre. Rêver pour se dépasser, pour se reconnaître dans ce qui est soi ou pas. Rêvez parce qu’ils sont beaux nos rêves, pour pouvoir voir si l’on est assez courageux de les réaliser un jour. Il permet de nous poser des questions sur notre existence, sur le sens que l’on veut donner à notre vie. Quoi de plus beau que d’avoir enfin la certitude d’avoir une idée de la parcelle de notre propre idée du bonheur ?  Rêver sa vie pour ne plus que vivre de ses Rêves.

4 réflexions sur “How To Get From Where You Are To Where You Want To Be

  1. Je ne suis pas fan des résolutions habituellement, mais les tiennes sont plutôt pas mal, je m’incline ! ^^
    Et dis, c’est qui le bel apollon de la première photo? Tu as le don pour faire en sorte qu’on s’intéresse à tes articles à ce que je vois…

    • Merci, beaucoup pour ton message ! Le bel Apollon est Douglas Booth, c’est un acteur anglais et surtout connu comme égérie Burberry. Voilà, j’espère que j’ai répondu à ta question. Gros bisoux !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s