How To Be Ready For Your Party.

Je vais vous parler de ma fameuse soirée d’il y a maintenant deux semaines et vous en donner les conseils nécessaires.

Tout a commencé pendant la Fashion Week, un jour que j’étais avec mon amie, qui est membre de l’association qui a organisé la fête, celle-ci me demande si je suis intéressé d’organiser une sorte d’élection de la Miss et Mister de notre fac. Au début, j’arrive pas à en croire mes oreilles à cause de la fatigue des marathon des défilés ( j’en venais d’en faire 3 plus précisément ) ( oui je me fatigue vite ). J’ai finalement accepté parce que je trouvais ça plutôt intéressant e surtout marrant de jouer à l’organisateur des défilé qui s’occupe des prétendants au titre de Miss et Mister.

Mais très vite le doute s’installe. – Mais attends voir, ces mecs et ces filles qui vont participer … ce sont des étudiants de NOTRE FAC ?! – Oui, oui ! 

Bon, je fais mine d’être complètement impassible et complètement pas stresser.

Tout allait bien jusqu’à la veille du jour J. Je me retrouve devant mon miroir et je cherche the thing à mettre pour la soirée. Mon choix s’arrêtera sur mon pantalon blanc à imprimé noir ( Versace x H&M, quoi ! ) et sur un tricot noir et des Converses blanches. Plus chanelien comme couleur, tu passes.

Mon premier conseil sur le point serait de faire comme moi, préparer le plus tôt possible sa tenue pour un événement, même le pas trop intéressant, un peu chiant même. Ne faites pas comme mon amie qui après m’avoir harceler pendant deux longues semaines avant le jour J pour savoir quelle robe prendre, a hésité encore pendant deux bonnes heures sur le choix de sa robe noire … pour finir par pencher pour une extra mini robe noir sur une jupe, le tout rehaussé par une ceinture rose et des escarpins vertigineux ( meuf, big up ! ).

Mon deuxième conseil serait de ne jamais arriver avant le début d’une fête. Arrivez après … pas trop non plus mais suffisamment tard pour qu’en arrivant il y ait du monde, la musique à fond et le champagne qui coule dans certains gosiers assoiffés. Je devais arriver avec tous les autres membres de l’association pour finaliser les préparations, faire répéter les participants à l’élection et commencer à prendre terrain des backstages. Je peux vous dire que travailler à demi sous la pénombre d’un night club, dans un silence d’église … c’est plus proche d’un cauchemar genre film d’horreur que d’un clip dark à la Lady Gaga.

Mon troisième concert serait de ne jamais prendre des apéritifs pour vous mettre dans l’ambiance. C’est ce que j’ai eu le malheur d’accepter avec mon amie et un autre pote qui s’était joint avec nous avant le début des festivités dans ce qu’on appelle une BEFORE. Ça s’est passé chez une personne que je ne connais et que je ne vous souhaite pas dans vos moments lucides parce que le nombre de verres ingurgités m’ont mis dans une situation où tout pour moi était beau, léger et sans intérêt. Imaginez la tête des autres personnes qui s’occupaient des prétendants à l’élection Miss et Mister de ma fac en me voyant débarquer, le sourire au lèvre, en mettant deux bonnes minutes avant de pouvoir comprendre et donner une réponse adéquate.

Mon avant dernier conseil serait de profiter de la fête tout de suite. Ne pas attendre le moment le plus swag pour accepter de remuer votre corps en dansant sur du Niggas In Paris de Kanye West. J’ai remarqué deux choses: les meilleurs chansons sont celles du débuts, celles qu’on connaît tous, qu’on a entendu dans les clips et dans les Ipods des drogués de la musique et les musiques d’après s’alternent entre les bonnes, les mélancoliques, les logeuses pour finir par les soporifiques qui vous signale qu’il est temps de finir la fête chez vous. Le Dj met l’ambiance, nous chauffe au début pour qu’on sautille tel des singes en furie. C’est à ce moment là où la fête prend son sens. Puis, il faudrait quand même se calmer ( c’est là qu’intervenait notre défilé des participants à l’élection ). Après l’élection, on fait remonter l’adrénaline mais le nombre de verres enfilés vous fait comprendre que votre ardeur du début s’en est allé. Donc, on évite de s’agiter en pensant que les autres ne réagiront pas. L’alcool fait aussi monter l’égo => risque de prise de tête … Désarroi !

Le moment de l’élection, c’est le moment qui fut le plus troublant pour ma part. On se retrouve dans les backstages entouré de garçons et de filles en habit de plage en essayant de cacher sa fascination pour certains corps plus bien formé que d’autres. On est stressé à cause des vigiles de 20 mètres qui sont sensés vous protéger ainsi que les participants à l’aller et au retour de chaque passage … l’enfer sur terre. Vous soufflez de joie quand la tâche est finie, que celle et celui qui sont Miss et Mister sont élus et qu’enfin vous pouvez finir la soirée comme il faut.

Mon dernier conseil serait … de rentrer en taxi ou en voiture du moment que le conducteur n’est pas saoul mais qu’il vous dit qu’il assure. C’est faut, il n’assurera pas. En général, en sortant du night club, les pieds vous font étrangement mal alors qu’auparavant vous auriez pu danser la rumba sans difficulté. Si vous aimez souffrir ou que vous n’avez pas préparer la solution du taxi, rentrer à pied risquerait d’être le moment le plus mémorable de TOUTE la soirée.

En plus ce serait dommage de vous remémorer la soirée vécue ou de vivre un AFTER en boitant jusqu’au petit matin, vous ne trouvez pas ?

About these ads

4 réflexions sur “How To Be Ready For Your Party.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s