Brown And Yellow.

Je regardais une émission sur des personnes qui avait une vie qui faisait d’eux des personnes dont on ne s’apitoie pas sur le pauvre sort que le hasard, la chance ou encore l’ambition leur avait donné. Mais un jour, ces personnes ont décidé de changer complètement de mode de vie pour se consacrer à une activité professionnelle qu’ils considèrent être la meilleure chose jamais accomplie dans leurs existences et ce malgré la désapprobation de leurs entourages.

Parmi ces personnes figuraient une ancienne papesse du monde de la monde : Lisa Lovatt-Smith. Après avoir réussi à entrer dans le célèbre magazine Vogue Espagne, elle entame une carrière fulgurante à partir de ses 18 ans qui l’emmèneront au poste de rédactrice en chef à Madrid mais aussi à Paris, Londres et Milan.

Ne pouvant avoir d’enfants, elle adopte une fille d’origine marocaine Sabrina avec qui elle se rend un jour dans un orphelinat au Ghana pour découvrir une autre réalité loin de celle des podiums et des vêtements de grands créateurs.

C’est en apercevant la condition de vie de ces enfants délaissés et maltraités, qu’elle décide de quitter son poste tant envié de rédactrice en chef chez Vogue pour se consacrer à des enfants en manque évident d’amour. Celle qui était en mal de ne pouvoir en donner à des enfants qu’elle mettrait au monde se décide à en donner à ce que la vie n’a pas souri comme pour d’autres.

Celle qu’on était habitué à voir s’habiller avec des tenues dignes de paraître aujourd’hui dans les photos de street style parade dans sa fondation en tenue africain et en foulard comme le veut la culture là-bas.

Tout en gardant son sens du style, elle mélange les couleurs et les imprimés avec une telle dextérité qu’on se demande comment arrive-t-elle à donner autant d’allure à une tenue quotidienne de travail.

Autour d’elle, des enfants abandonnés ou confiés à son orphelinat du fait que les parents ne peuvent assumer un enfant à cause des maigres revenus et des difficultés économiques de la vie.

Ils étaient habillés d’une chemise jaune et d’un pantalon marron pour les garçons et une jupe de la même couleur pour les filles. Un beau mélange de couleur pour laisser transparaître un brun d’espoir et de bon vivre.

C’est vrai qu’elle est venue aider mais en plus d’avoir perdue une bonne partie de son entourage du milieu de la mode, celle-ci n’est pas pour autant totalement adulée par les autochtones de la ville où elle vit maintenant. Elle subit des menaces frôlant la violence la plus extrême par moment. Mais sa détermination dans ce qu’elle fait et la reconnaissance d’un grand nombre de son entourage ne la démotive pas de l’objectif qu’elle s’est fixé.

Alors je tenais à la remercier pour ce qu’elle fait et par la même occasion à remercier toutes les personnes qui se vouent à des causes justes et bonnes.


About these ads

4 réflexions sur “Brown And Yellow.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s